MagicMED

Adossé depuis 10 ans à des outils open-source qui ont fait leurs preuves, Magicmed® est utilisé dans des environnements dépassant aujourd’hui les 100 000 malades !

Toujours plus d’optimisation, valoriser les contenus et faire encore et toujours gagner du temps médical, en somme laisser véritablement le médecin au cœur de son métier et pourquoi pas lui donner du plaisir.

Magicmed®, c’est la possibilité d’ouvrir simultanément plusieurs dossiers, d’y ajouter annotations, rédiger une ou plusieurs ordonnances ou courriers. Dossier médical non égoïste, il offre la mobilité qui permet le partage de l’information médicale entre plusieurs intervenants (médecin médecin, médecin secrétaire) sur un même site (intranet) ou des sites distants (Internet en dossier déporté). Il fait cela depuis plusieurs années préfigurant ce que sera le dossier médical personnel (DMP) à venir. Cela le démarque considérablement des logiciels actuels.

Sa technologie de départ et l’usage de bases de données orientée « Big data » lui facilite la gestion des indicateurs de santé (constantes biologiques) que réclame la nouvelle convention.
Il possède un gestionnaire de modèles de courriers simplifiés.

Adossé depuis 10 ans à des outils open-source qui ont fait leurs preuves, Magicmed® est utilisé dans des environnements dépassant aujourd’hui les 100 000 malades !

Toujours plus d’optimisation, valoriser les contenus et faire encore et toujours gagner du temps médical, en somme laisser véritablement le médecin au cœur de son métier et pourquoi pas lui donner du plaisir.

Magicmed®, c’est la possibilité d’ouvrir simultanément plusieurs dossiers, d’y ajouter annotations, rédiger une ou plusieurs ordonnances ou courriers. Dossier médical non égoïste, il offre la mobilité qui permet le partage de l’information médicale entre plusieurs intervenants (médecin médecin, médecin secrétaire) sur un même site (intranet) ou des sites distants (Internet en dossier déporté). Il fait cela depuis plusieurs années préfigurant ce que sera le dossier médical personnel (DMP) à venir. Cela le démarque considérablement des logiciels actuels.

Sa technologie de départ et l’usage de bases de données orientée « Big data » lui facilite la gestion des indicateurs de santé (constantes biologiques) que réclame la nouvelle convention.
Il possède un gestionnaire de modèles de courriers simplifiés.